Nous connaître

Notre histoire

L’association Nourette a été créée le 14 janvier 2022 par Gaël Lamant et Yasmina Boukhari.

 

Elle porte le nom de leur petite princesse emportée à l’âge de 12 ans par une leucémie en décembre 2021 après quatre années d’un combat exemplaire.

 

Nour avait souhaité lancer ce projet de son vivant pour adoucir le quotidien des petits malades et de leurs aidants

C’est d’ailleurs elle, toute jeune dessinatrice de talent, qui a créé le logo de l’association.

Nos trois missions

Apporter un soutien aux enfants hospitalisés

Accompagner leurs familles au quotidien

Soutenir les personnels soignants qui les accompagnent lors de leurs séjours à l’hôpital

Adoucir le quotidien des enfants hospitalisés

Ceux qui ont croisé sa route s’en souviennent : la petite princesse qui a donné son nom à l’association dessinait beaucoup sur sa tablette. Elle savait aussi que tous les enfants n’ont pas la chance d’avoir ce type de matériel.

 

Voilà un exemple très concret de ce que nous voulons faire : financer le don ou le prêt de tablettes et ordinateurs aux enfants hospitalisés.

 

Nous voulons aussi faire appel à des artistes pour rendre plus joyeux les chambres et les couloirs, ou encore, financer du matériel de décoration à l’occasion de petites fêtes (anniversaire, temps forts annuels).

Accompagner le quotidien des parents d’enfants malades

Nos projets visent à améliorer le confort matériel des parents à l’hôpital, à développer la convivialité des “salles parents”, et à les aider sur le plan pratique et psychologique. Nous avons aussi pour objectif de leur faciliter le quotidien avec des kits d’informations très pratiques : comment déjeuner et faire du sport juste à côté de l’hôpital, par exemple.

Soutenir les soignants en pédiatrie

L’association s’engage aux côtés des soignants. Il s’agit de leur faciliter, à eux aussi, le quotidien, mais aussi de les aider chaque jour dans ce que l’on appelle le soin invisible : au-delà des thérapies, comment casser l’isolement des petits malades, maintenir le lien social ou encore le lien scolaire des enfants à l’hôpital.

Retour en vidéo sur nos 8 premiers mois d’existence


Comment agir très concrètement pour atteindre ces objectifs ?

En finançant et en imaginant des projets et des actions qui adoucissent le quotidien.


Nous sommes attachés à financer des actions qui soient rapidement opérationnelles et qui font la différence au quotidien: l’embellissement des chambres d’hôpital (en faisant appel à des artistes), le soutien financier à l’organisation d’événements festifs à l’hôpital, la mise à disposition de matériel (numérique, notamment) et de jeux pour les enfants pour casser leur isolement, l’accompagnement des parents (soutien psychologique et  conseils pratiques aux familles), et bien d’autres initiatives en lien avec les hôpitaux.

L’association est également active dans la participation et l’organisation d’événements (culturels, sportifs, récréatifs …) permettant la collecte de fonds auprès des particuliers comme des entreprises.

L’association est domiciliée à Colombes, en région parisienne. Son objectif de départ est d’agir dans deux hôpitaux de la région parisienne, mais elle a vocation à se rendre utile partout en France où on lutte contre les cancers pédiatriques.

Notre équipe

 

Gaël Lamant

 

Papa de Nour et fondateur de l’association, avec son épouse.

 

Yasmina Boukhari


Maman de Nour et co-fondatrice de l’association, avec son époux.

 

Pierre Saint-Ouen

“Je me suis engagé pour honorer la volonté de Nour qui, de son vivant, a souhaité la création de cette association. C’est l’héritage qu’elle nous lègue : améliorer, adoucir le quotidien des enfants hospitalisés, de leurs parents et des soignants. Nour continue ainsi de porter son message d’aide, de soutien aux autres grâce à cette association. Pendant 4 ans, elle s’est battue contre la leucémie avec une volonté et une force formidable. Et tout en menant le combat, elle n’avait de cesse de toujours penser aux autres avant de penser à elle-même. Même dans les derniers instants « ça va aller, ne vous inquiétez pas » disait-elle à ses parents pour les préserver. Quelle émotion ! Quelle force ! Cette association Nourette, c’est désormais son œuvre et celle de ses parents, Gaël & Yasmina. Alors quand Gaël, mon ami de 25 ans d’Audencia, m’a demandé de l’aider à promouvoir l’association, je n’ai pas hésité. A moi, à nous, à vous de faire vivre cette association, pour les enfants hospitalisés, pour leurs parents, pour les soignants. Pour Nour.“

 

Jérôme Eustache

"S’impliquer en tant que bénévole au sein de la gouvernance de l’association est pour moi un devoir de solidarité et une réponse à un drame qui touche forcément notre sensibilité de parents. Notre sensibilité est mise à rude épreuve devant l’injustice d’une maladie qui emporte une jeune fille qui avait toute la vie devant elle. Nour a eu la force de nous confier une mission : celle d’agir ! L’agilité et l’efficacité seront au cœur de notre démarche avec cette association « Nourette pour les enfants malades ». La pertinence de nos actions et des projets sélectionnés puis financés sera notre maître mot. Je m’implique au sein du Bureau de l’association en tant que Trésorier, pour apporter mon expertise du secteur associatif, au service de l’intérêt général des enfants, de leurs familles et des personnels soignants.

 

Aurélie Joubin

"Comment ne pas répondre présente face à l’histoire de Nour et son envie d’une association qui viendrait en aide aux autres enfants malades, à leur parents et leurs soignants ? M’engager en tant que trésorière adjointe de l’association Nourette pour les enfants malades, c’est mettre à disposition mes compétences financières du secteur associatif pour contribuer à la réalisation de magnifiques projets tout en sécurisant l’association sur la partie administrative et comptable."

 

Ingrid Brulant

 

“Quand une princesse - notre petite Nour - se bat pendant 4 ans contre une leucémie, elle fait, tout au long de sa maladie, de trop nombreux séjours à l’hôpital : à Paris, à Colombes (où elle a grandi) et partout en France, car la maladie ne prend pas de vacances... De ce véritable tour de France des hôpitaux, Nour et ses parents - mes amis - nous en disaient deux choses.

D’abord, que nous avons un système de santé extraordinaire, et que de belles actions solidaires existent à l’hôpital.

Et aussi, qu’il y a encore tant à faire, tant d’idées très concrètes à financer et mettre en œuvre pour adoucir le quotidien des enfants hospitalisés, pour maintenir le lien scolaire, le lien social (même quand on est isolé en chambre de greffe), bref, pour mieux vivre les journées d’hôpital.

Nour a perdu son combat contre le cancer, mais son vécu et son énergie exceptionnelle nous pousse à nous relever les manches.

C’est parce que notre association entend agir avec agilité sur le terrain, au plus près des besoins des enfants, de leurs parents et de leurs soignants, que je me suis engagée au bureau de l’association.”

 

Anne-Marie Lemoine

 

“Pourquoi je me suis engagée dans l’Association Nourette? Tout simplement parce que je suis la grand-mère de Nour que j’ai aimée et accompagnée, ainsi que ses parents et son petit frère dans cette longue épreuve.

Quand un enfant arrive à l’hôpital, il découvre un milieu qu’il ne connaît pas, qui peut faire peur! Alors je trouve formidable la volonté de tous les membres de l’Association de vouloir aider les enfants malades, de les accompagner pour leur apporter du réconfort.

En faisant un don pour cette Association, vous aiderez à réaliser des projets concrets dans le but d’améliorer le confort des enfants malades, de leur famille et d’apporter du soutien au personnel soignant.”

 

Notre Parrain

Jean-Luc Lemoine

 

 

Les membres actifs

 

Plusieurs membres adhérents actifs de l’association s’engagent au côté du bureau pour enrichir ses réflexions et se réunissent une fois par an en assemblée générale

 

Les bénévoles

 

Ils s’engagent à nos cotés tout au long de l’année, ou ponctuellement, à l’occasion d’un temps fort de collecte par exemple. Merci !

Soutenez l'Assocation Nourette. Faites un don.

Nour

2020